Né le 27 Mars 1963 à Knoxville, Tennessee, USA

Quentin Tarantino passe sa jeunesse dans une banlieue de Los Angeles où sa passion pour le cinéma le mène à travailler dans un vidéoclub. C'est à cette période qu'il décide de rédiger ses premiers scénarios, et qu'il fait la connaissance de Roger Avary, avec lequel il écrira plus tard Pulp Fiction.

 

Quentin Tarantino vend les scripts de True Romance et Tueurs nés (adaptés en 1993 et 1994) et se remet rapidement de la frustration de n'avoir pu les réaliser lui-même en finançant, avec l'argent récolté, son premier film, Reservoir Dogs. Il en écrit le scénario et le présente à Harvey Keitel qui s'enthousiasme au point d'y jouer gratuitement. Le film, rapidement culte, impose son auteur comme la nouvelle star du cinéma indépendant américain.

 

C'est en 1994 que l'américain réalise Pulp Fiction, qui devient très vite un film culte pour des millions de cinéphiles. Le cinéaste relance la carrière de John Travolta en lui offrant l'un des rôles phares du long-métrage, qui obtient la Palme d'or du Festival de Cannes et l'Oscar du meilleur scénario. Il tourne ensuite Jackie Brown en 1997, adapté du roman Rum Punch d'Elmore Leonard. Le film annonce le retour à l'écran d'une autre star des années 1970, Pam Grier, qui donne la réplique à Robert De Niro, et Samuel L. Jackson.

 

Acteur dans Reservoir Dogs, Desperado ou dans From Dusk Till Dawn, Quentin Tarantino revient derrière la caméra en 2002 après cinq ans d'absence pour Kill Bill, une histoire de vengeance sur laquelle il dirige une nouvelle fois son actrice fétiche Uma Thurman. Initialement produit comme un seul et unique film, l'oeuvre sera finalement séparée en deux volets, Kill Bill: Volume 1 et Kill Bill: Volume 2, qui sortent en salles à six mois d'intervalle.

 

Après avoir tourné en 2005 une séquence du Sin City de son ami Robert Rodriguez, Tarantino décide de collaborer avec le Texan sur un projet d'envergure.

 

En 2007 voit ainsi le jour Grindhouse, vibrant hommage aux films de genre dont il signe l'un des deux segments, l'autre étant réalisé par Rodriguez. Sorti en un seul programme aux Etats-Unis, avec de fausses bandes annonces entre les deux films (comme un véritable film "Grindhouse" de l'époque), le concept Grindhouse est divisé en deux pour son exploitation française : le Boulevard de la mort - un film Grind House de Tarantino sort en premier, suivi par le Planète terreur - un film Grindhouse de Rodriguez.

 

Retour à l’index

 

Retour aux choix des biographies